Les conseils

Vous connaissez peut-être dans votre entourage personnel ou professionnel une personne qui a des difficultés à effectuer des déplacements seule. Cette section vous propose un ensemble de conseils et de pistes de travail utiles lorsque l’on débute une action visant à favoriser l’autonomie dans les déplacements.

Les compétences générales à travailler

  • Les habiletés sociales : savoir s'adresser à quelqu'un pour demander de l'aide.
  • Le contrôle émotionnel : savoir gérer ses émotions dans des situations stressantes (imprévus). En effet, le stress diminue fortement les capacités d’orientation d’une personne.
  • Connaissance du code de la route : quand est ce que je peux traverser ? A quel endroit ?
  • Il est également important de noter que l’entourage (parents et professionnels) doivent eux aussi travailler sur leurs propres craintes car elles vont fortement influencer le ressenti de la personne.

Les points importants lors de l’apprentissage d’un déplacement

  • Identifier les bons points de repère : ils doivent être fixes, saillants et uniques. Il ne faut pas prendre une voiture qui peut être déplacée mais plutôt une maison ou un magasin spécifique. Les poubelles ne sont pas de bons points de repère : tantôt elle sont rentrées, tantôt sorties sur le trottoir et elles se ressemblent toutes dans une même agglomération.
  • Décomposer le trajet : l’apprentissage d’un itinéraire est plus efficace si la personne apprend à décomposer le trajet. Elle peut apprendre à associer une action à chaque point de repère : « à la boulangerie je tourne à gauche puis à la pharmacie je tourne à droite ». Il faut s’assurer que l’ordre des séquences d’action est bien connu.
  • Apprendre le trajet retour : le changement de perspective lors du trajet retour peut engendrer des difficultés d’orientation. Il est donc important que cette étape soit également préparée à l’avance.
  • Travailler la gestion des imprévus : il est important que la personne apprenne avant de se lancer seule dans la réalisation d’un déplacement à gérer les imprévus. La route peut par exemple être bloquée par des travaux. Il faut alors qu’elle mette en place des stratégies alternatives :
    • Trouver un autre chemin si elle a une connaissance suffisante de son environnement ou qu’elle sait utiliser un plan.
    • Demander de l’aide à une personne dans un magasin situé à proximité.
  • Mise en place de support : elle doit être envisagée pour chaque personne en fonction de ses besoins et de son niveau de compréhension :
    • Support imagé
    • Support écrit
    • Plan
  • Travailler la généralisation des connaissances et des compétences : la personne doit pouvoir les utiliser dans des situations différentes (nouveau déplacement par exemple).